Accès direct au contenu


Recherche avancée

Université Stendhal-Grenoble 3 Université Stendhal-Grenoble 3

Accueil > Formations > Par thématiques > Communication et journalisme


  • Version PDF

Master IC spécialité Communication scientifique et technique

Mis à jour le 24 mars 2015


Type de diplôme
Master, Master professionnel
Mention
Information et communication
Spécialité
Communication scientifique et technique
Structure(s) de rattachement
Département Sciences de l'information et de la communication (LLASIC)
Niveau de sortie
Bac + 5
Nature de la formation
Diplôme national
Lieu(x) d'enseignement
Echirolles
Accessible en
Formation initiale, Formation continue
Domaine(s)
(Selon la nomenclature ERASMUS)
Communication et sciences de l'information

Descriptif

Cette formation permet d'acquérir des connaissances sur les acteurs et les organisations qui structurent le domaine de la culture et de la communication scientifiques, une maîtrise des principales analyses dans le champ des Sciences de l'information et de la communication, une capacité de réflexion sur les politiques et les pratiques professionnelles et de développer des compétences dans la mise en œuvre de stratégies de communication et la mise en place de dispositifs communicationnels.


Objectifs
Le master CST offre une formation transversale et équilibrée entre deux grands pôles professionnels :
  • les métiers de la médiation (musées de sciences, musées de techniques, centres de culture scientifique, réseaux associatifs) ;
  • les métiers de la communication (institutions scientifiques, laboratoires de recherches, services de recherche et développement, pôles de compétitivité et technopôles, agences de communication spécialisées dans le domaine scientifique, sanitaire ou environnemental, sites web spécialisés, médias spécialisés).
Les domaines scientifiques visés sont très larges : sciences du vivant, sciences de la matière, sciences de l’univers et de l’environnement, innovation technologique, sciences humaines et sociales.

Spécificités
Liens avec le monde professionnel
Le master s’appuie sur les ressources humaines et culturelles du CCSTI La Casemate (Centre de culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble), partenaire de la formation, dont le directeur est professeur associé au Département communication de l’université Stendhal.
Il permet de nombreuses rencontres directes avec des organismes professionnels et des institutions scientifiques ou de culture scientifique : CNRS, universités scientifiques, CEA, Minatec, Institut Fourier (Maths à modeler), Petits débrouillards, Plate-forme chimique de Pont-de-Claix, Observatoire des sciences de l’univers, Musée des sciences médicales, etc. Les étudiants sont associés en groupe à des événements de culture scientifique : Fête de la science, Solar Decathlon, salon Expérimenta, Biennale arts-sciences Rencontres-i.

Équilibrée entre apports théoriques et enseignements pratiques, la formation est assurée par des enseignants-chercheurs spécialisées dans les sujets concernés (communication publique, médiation, sociologie des sciences, histoire et épistémologie des sciences, culture scientifique, économie des médias) et par des professionnels de la communication scientifique reconnus dans leur champ d’activité.

Compétences visées

Le master CST forme des professionnels de la communication dotés de compétences polyvalentes dans le secteur de la communication scientifique, qui :
  • connaissent les acteurs et les organisations qui structurent le domaine de la culture et de la communication scientifiques ;
  • maîtrisent les principales analyses dans le champ de l'information et de la communication ;
  • développent une réflexion stratégique sur les politiques scientifiques et les pratiques professionnelles de la communication scientifique ;
  • maîtrisent les techniques de communication ;
  • mettent en œuvre des stratégies de communication et des dispositifs communicationnels.
Il apporte des compétences analytiques, stratégiques, rédactionnelles et pratiques à des étudiants aimant la relation humaine, désireux de s’impliquer dans la société, ayant de bonnes dispositions pour le travail en équipe et en réseau ainsi que pour la vulgarisation, la sensibilisation et la transmission, ayant enfin le goût de l’échange, du débat et de l’engagement.

Débouchés professionnels

Insertion professionnelle

L’étude menée sur l’insertion professionnelle des diplômés 2009-2010 relève un bon taux d’insertion professionnelle : 30 mois après l’obtention de leur diplôme, 76% des étudiants déclarent avoir trouvé un emploi, dont 21% à l’issue de leur stage. 69% ont trouvé leur emploi en moins de 3 mois, 79 % l’ont trouvé en moins de 6 mois.
41 % des premiers emplois sont des CDD, 36 % sont des CDI, les autres emplois recouvrent des situations diverses (missions, chargés de projets, volontariat international…)

Les entreprises dans lesquelles les diplômés ont trouvé leur emploi sont, pour 36 %, des structures associatives, pour 55 % des établissements scientifiques publics, le reste concerne des entreprises privées.
L’enquête menée sur les diplômés de l’année 2010 montre que, sur 15 répondants, 10 ont trouvé leur emploi en moins de 6 mois, 11 en moins de 18 mois, les autres diplômés s’étant orientés vers une formation complémentaire. Au moment de l’enquête, 6 diplômés sont en CDI, 3 sont employés en CDD, et 2 diplômés ont un statut de fonctionnaire. Ils travaillent dans des entreprises de taille moyenne (10 à 49 salariés), grande (50 à 500 salariés) et très grande (plus de 500 salariés).


Exemples d'emplois
:

  • Chargé de communication délégation régionale du CNRS
  • Responsable de l’animation au CCSTI de Grenoble
  • Animatrice-conceptrice scientifique
  • Chargée de projets communication scientifique
  • Rédactrice du site Internet du Laboratoire Central des Ponts et Chaussées
  • Médiateur scientifique au Palais de la Découverte
  • Chargé de projets, chargé de prospection dans une agence spécialisée dans la communication scientifique (UMAPS, Biotope)
  • Chargé de mission médiation scientifique, Conseil régional de Picardie
  • Chargée de communication et de la vie associative, Ligue de protection des oiseaux
  • Chargé de communication pôle de compétitivité Pégase (activité aéronautique et spatiale)
  • Chargé de mission patrimoine scientifique, université de Montpellier
  • Chargée de mission Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient
  • Responsable du service médiation du Biodiversarium
  • Chargé de mission théâtre et sciences, CCSTI La Rotonde St Etienne
  • Chargée de valorisation au CERMAV, CNRS, Grenoble
  • Responsable du développement muséographique, Cité de l’espace, Toulouse
  • Chargée de l'information des publics, Hélianthe agence espace énergie du Département de l’Ain
  • Animatrice scientifique à l’Exploradome, Paris
  • Chargée de projets, Service Science et Société de l'Université de Lyon - CCSTI du Rhône

* Le prix du jeune entrepreuneur, organisé par le Pépite oZer (Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat) de l'Université Grenoble en partenariat avec la Chambre de commerce de d'industrie de Grenoble, récompense 5 jeunes entrepreneurs pour leur création d’entreprise. Pascaline Bourgain a reçu  le Prix Spécial « Au Féminin » financé par la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes : 1500 €
Son projet : Sciences Polaires - Expertise en océanographie physique polaire et communication scientifique polaire à destination du grand public et des populations locales en Arctique.
En savoir plus

Équipe pédagogique

Responsable de la spécialité :
Marie-Christine Bordeaux

Pour toute question relative aux démarches et procédures d'inscription, contactez le secrétariat : Régine Rota
 

Informations complémentaires sur la formation continue

Accessible en formation continue pour :
  • les titulaires du titre requis (licence dans la discipline)
  • les personnes pouvant justifier d’une activité professionnelle de 2 ans minimum en relation avec ce diplôme (VAPP - validation des acquis professionnels et personnels)
En savoir plus
Niveau(x) de recrutement
Bac + 3

Conditions d'accès

Le master CST s’adresse à des étudiants issus de sciences exactes et titulaires d’une licence. Il accueille également quelques étudiants formés en sciences humaines et ayant une bonne expérience du secteur concerné. Un accueil direct en deuxième année est possible, sous certaines conditions (titulaires d’un doctorat, enseignants du second degré, professionnels en congé formation)

Procédures d'admission : sur dossier + entretien

Nombre de places : 25 étudiants

Inscriptions

Calendrier des inscriptions 2015

Ouverture des candidatures : le 12 avril sur l'application EQUIV
Fermeture des candidatures : le 22 mai
Date limite de réception des dossiers : le 26 mai
Affichage des candidats à se présenter aux entretiens : le 28 mai
Date des entretiens : les 8-9 juin au CCSTI
Affichage des candidats admis : le 12 juin

Une fois votre dossier saisi, vous devrez l' imprimer et le transmettre avec toutes les pièces justificatives demandées.
Si votre dossier, accompagné des pièces justificatives, n'est pas parvenu à l'université aux dates prévues, votre demande ne pourra pas être examinée. Si vous vous connectez les derniers jours, pensez aux délais d'acheminement du courrier.

Le dossier est à renvoyer à l'adresse suivante :
Université Stendhal - Institut de la Communication et des Médias
Secrétariat du Master Communication scientifique et technique
11 avenue du 8 mai 1945
BP 337
38434 Échirolles - Cedex


Enseignements

Le master «communication scientifique et technique» se déroule sur 4 semestres. Le master est validé par l'obtention de 120 crédits.

Les crédits permettent de valider les acquis de l'étudiant dans chaque matière. Ils sont transférables en France et dans toute l'Europe et sont capitalisables, c'est-à-dire définitivement acquis quelle que soit la durée des études).

Vous pouvez télécharger le programme détaillé depuis l'encadré à droite.
 


Compétences visées

Le master CST forme des professionnels de la communication dotés de compétences polyvalentes dans le secteur de la communication scientifique, qui :
  • connaissent les acteurs et les organisations qui structurent le domaine de la culture et de la communication scientifiques ;
  • maîtrisent les principales analyses dans le champ de l'information et de la communication ;
  • développent une réflexion stratégique sur les politiques scientifiques et les pratiques professionnelles de la communication scientifique ;
  • maîtrisent les techniques de communication ;
  • mettent en œuvre des stratégies de communication et des dispositifs communicationnels.
Il apporte des compétences analytiques, stratégiques, rédactionnelles et pratiques à des étudiants aimant la relation humaine, désireux de s’impliquer dans la société, ayant de bonnes dispositions pour le travail en équipe et en réseau ainsi que pour la vulgarisation, la sensibilisation et la transmission, ayant enfin le goût de l’échange, du débat et de l’engagement.

Débouchés professionnels

Insertion professionnelle

L’étude menée sur l’insertion professionnelle des diplômés 2009-2010 relève un bon taux d’insertion professionnelle : 30 mois après l’obtention de leur diplôme, 76% des étudiants déclarent avoir trouvé un emploi, dont 21% à l’issue de leur stage. 69% ont trouvé leur emploi en moins de 3 mois, 79 % l’ont trouvé en moins de 6 mois.
41 % des premiers emplois sont des CDD, 36 % sont des CDI, les autres emplois recouvrent des situations diverses (missions, chargés de projets, volontariat international…)

Les entreprises dans lesquelles les diplômés ont trouvé leur emploi sont, pour 36 %, des structures associatives, pour 55 % des établissements scientifiques publics, le reste concerne des entreprises privées.
L’enquête menée sur les diplômés de l’année 2010 montre que, sur 15 répondants, 10 ont trouvé leur emploi en moins de 6 mois, 11 en moins de 18 mois, les autres diplômés s’étant orientés vers une formation complémentaire. Au moment de l’enquête, 6 diplômés sont en CDI, 3 sont employés en CDD, et 2 diplômés ont un statut de fonctionnaire. Ils travaillent dans des entreprises de taille moyenne (10 à 49 salariés), grande (50 à 500 salariés) et très grande (plus de 500 salariés).


Exemples d'emplois
:

  • Chargé de communication délégation régionale du CNRS
  • Responsable de l’animation au CCSTI de Grenoble
  • Animatrice-conceptrice scientifique
  • Chargée de projets communication scientifique
  • Rédactrice du site Internet du Laboratoire Central des Ponts et Chaussées
  • Médiateur scientifique au Palais de la Découverte
  • Chargé de projets, chargé de prospection dans une agence spécialisée dans la communication scientifique (UMAPS, Biotope)
  • Chargé de mission médiation scientifique, Conseil régional de Picardie
  • Chargée de communication et de la vie associative, Ligue de protection des oiseaux
  • Chargé de communication pôle de compétitivité Pégase (activité aéronautique et spatiale)
  • Chargé de mission patrimoine scientifique, université de Montpellier
  • Chargée de mission Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient
  • Responsable du service médiation du Biodiversarium
  • Chargé de mission théâtre et sciences, CCSTI La Rotonde St Etienne
  • Chargée de valorisation au CERMAV, CNRS, Grenoble
  • Responsable du développement muséographique, Cité de l’espace, Toulouse
  • Chargée de l'information des publics, Hélianthe agence espace énergie du Département de l’Ain
  • Animatrice scientifique à l’Exploradome, Paris
  • Chargée de projets, Service Science et Société de l'Université de Lyon - CCSTI du Rhône

* Le prix du jeune entrepreuneur, organisé par le Pépite oZer (Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat) de l'Université Grenoble en partenariat avec la Chambre de commerce de d'industrie de Grenoble, récompense 5 jeunes entrepreneurs pour leur création d’entreprise. Pascaline Bourgain a reçu  le Prix Spécial « Au Féminin » financé par la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes : 1500 €
Son projet : Sciences Polaires - Expertise en océanographie physique polaire et communication scientifique polaire à destination du grand public et des populations locales en Arctique.
En savoir plus

Stages

En première année, la scolarité est organisée de manière à permettre de réaliser un stage d’initiative étudiante, d’une durée moyenne de deux mois.

En seconde année
, le stage est obligatoire (18 semaines minimum) et dure généralement 5 à 6 mois.

Emplois


L'équipe pédagogique

Adossé à la recherche (arts-sciences, communication et santé, débats publics, médias et sciences, médiation culturelle et scientifique), le master bénéficie d’une équipe d’enseignants-chercheurs spécialisés dans les sujets enseignés :

  • Caroline Angé, maître de conférences, université Stendhal (Épistémologie des sciences, Muséologie scientifique)
  • Marie-Christine Bordeaux, maître de conférences, université Stendhal (Lectures d’auteurs, séminaire Sciences Société Communication)
  • Bertrand Cabedoche, professeur, université Stendhal (Sciences et médias)
  • Hugues Chabod, maître de conférences, université Lyon 1 (Histoire des sciences)
  • Benoit Lafon, maître de conférences, université Stendhal (préparation au mémoire)
  • Fabienne Martin-Juchat, professeure, université Stendhal (Communication des organisations)
  • Philippe Quinton, professeur, université Stendhal (analyse visuelle et audiovisuelle)
  • Lise Renaud, maître de conférences, université Pierre Mendès France, Grenoble (méthodologie d’analyse de contenu)
  • Bruno Poyard, Marie Sibeud, Joëlle Bourgin, enseignants associés, ainsi que Mary Charound et Julien Pierre, allocataire moniteur et chargé de cours, complètent l’équipe pédagogique par leurs compétences spécifiques.

Des spécialistes sont régulièrement invités dans le cadre de conférences et de travaux autour de leurs ouvrages : Yves Jeanneret (professeur, université Paris 4, CELSA), Baudouin Jurdant (ancien professeur de l’université Paris 7), Daniel Jacobi (professeur émérite, université d’Avignon), Isabelle Pailliart (professeure, université Stendhal), Elodie Vargas (maître de conférences, université Stendhal), Marie-Paule Balicco (maître de conférences, directrice du pôle handicap de l’Université de Grenoble) et Éric Triquet (maître de conférences HDR, université Joseph Fourier, IUFM de Grenoble).

Enfin, le Master est encadré par un comité de perfectionnement, composé d’enseignants-chercheurs, d’intervenants extérieurs et de responsables professionnels. Ce comité permet d’actualiser l’offre de formation en fonction des évolutions sur le marché de l’emploi (nouvelles compétences exigées, nouveaux processus, nouveaux métiers).


Partenariats

Le master s’appuie sur les ressources humaines et culturelles du CCSTI La Casemate (Centre de culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble), partenaire de la formation, dont le directeur est professeur associé au Département communication de l’université Stendhal.

Il permet de nombreuses rencontres directes avec des organismes professionnels et des institutions scientifiques ou de culture scientifique : CNRS, universités scientifiques, CEA, Minatec, Institut Fourier (Maths à modeler), Petits débrouillards, Plate-forme chimique de Pont de Claix, Observatoire des sciences de l’univers, Musée des sciences médicales, etc. Les étudiants sont associés en groupe à des événements de culture scientifique : Fête de la science, Solar Decathlon, salon Expérimenta, Biennale arts-sciences Rencontres-i.

Déposer une offre

  • Version PDF

Distinction

Ce master a été distingué en 2013 et 2014 dans la sélection "Les pépites de la fac" publiée par Le Nouvel Observateur.

Pascaline Bourgain, diplômée du Master CST en 2014, est lauréate du Prix du jeune entrepreneur 2014.*

Marion Bisiaux, diplômée du Master CST en 2013, vient de publier son premier livre de vulgarisation scientifique, Carnet glacé

Actualités

Ma thèse en 180 secondes :
Le master est associé à la formation des candidats et à la valorisation de l’événement

Contacts

Université Stendhal
Institut de la Communication
et des Médias
11, avenue du 8-mai-1945
BP 337 - 38434 Échirolles

Responsable de la spécialité :
Marie-Christine Bordeaux

Secrétariat :
Régine Rota
Tél. : 04 56 52 87 46

Rechercher

Une formation

Plus de critères de recherche

Université Stendhal – Grenoble 3 - BP 25 - 38040 Grenoble Cedex 9 - Tél. : 04 76 82 43 00